Composteur de balcon

Voila, le printemps commence à s’installer et il est temps de mettre en place mon projet de potager sur mon balcon. Évidemment, je suis obligée de commencer doucement vu que la grenouille ne s’est pas encore décidée à sortir mais ma grossesse ne m’empêche heureusement pas de commencer en douceur.

Depuis quelques temps, je me suis dis que ça serait quand même sympa d’avoir un compost pour mes futurs fruits et légumes: de l’engrais gratos, je crache pas dessus et si ça peut m’empêcher de balancer des trucs qui peuvent servir c’est encore mieux !

Après recherches, je sais qu’il existe des composteurs de petites tailles adaptés au balcon mais j’ai aussi trouvé de quoi faire maison. Étant donné nos moyens du moment, j’ai opté pour ce dernier. Cela me permettra aussi de faire des tests avant de me lancer sérieusement dans le compostage. Tout ce potager sera un test, en fait.

Alors évidemment, sur un balcon on ne peut mettre ce qu’on veut dans notre compost à cause des odeurs et j’ai choisi un pot assez petit donc niveau recyclage il y a mieux. Mais c’est l’idéal pour commencer surtout vu la petite taille de mon balcon. Si les choses se passe bien, j’opterais peut-être pour un contenant plus grand en automne, histoire de préparer du compost pour le printemps prochain.

Voici comment je m’y suis prise pour faire ce petit compost de balcon:

J’ai d’abord pris un pot de fleur en plastique que j’ai troué sur les côtés avec un clou pour l’aéré (en espérant que ça suffira). Celui-ci avait déjà plein de trous d’aération au fond. Je l’ai rempli d’un peu de vieux terreaux où j’avais fais poussé de la menthe (qui n’a malheureusement pas survécu à l’hiver…).

J’ai ensuite ajouté les branches de menthes sèches qui restaient avec quelques épluchures de pommes de terre.

Puis j’ai pris des rouleaux de PQ que j’ai bien mouillé avant de les ajouter par dessus.

Et voila ! Je rajouterais au fur et à mesure des épluchures et du PQ mouillé jusqu’à ce qu’il soit plein et il n’y aura plus qu’à attendre ! Ne pas oublier de le recouvrir et de le mettre à l’ombre à cause des odeurs.

°-Schala

 

Publicités

2 commentaires

  1. En vidant la terre d’un grand pot qui avait reçu une verveine l’an dernier, j’ai trouvé dans la terre une vingtaine de larves ou vers que je connaissais pas. Pouvez-vous me dire de quoi il s’agit et s’il serait bon de les mettre dans mon tas de compost.
    Je pux vous joindre une photo, mais comment ?

    • Hello !
      Alors, je ne suis pas une pro du jardinage mais je veux bien jeter un oeil. Vous pouvez m’envoyer une photo à l’adresse suivante: oddstitchlips@gmail.com
      Sur le site de semeralafolie (là où j’ai piqué l’idée du composteur de balcon) ils parlent de ‘vers de terreau’, une espèce de lombric, donc je ne suis pas sûre que des larves fassent l’affaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s